alek
 

Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il y a que l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force.

 





 
 
 


Vous aussi créez votre blog... Accueil

Sabre Laser de Dark Maul

Une arme. Dark Maul était une arme. Dans les mains de son Maître, le Seigneur Noir Dark Sidious, il était un outil qui permettrait aux Sith d'avoir leur revanche sur l'Ordre Jedi. Pour servir au mieux cet ordre secret qu'était l'Ordre Sith, Maul maniait une arme étrange, une arme qu'on recontrait très peu à cette époque: un sabre laser à deux lames.

La forme de combat que Dark Maul employait était une version corrompue de la Forme VII. Contrairement à beaucoup de Sith avant et après lui, Maul n'utilisait pas le "Dun Möch", la domination de l'esprit de son adversaire. Il preférait rester silencieux et s'engager pleinement dans l'aspect physique du combat. Son arme n'était certes pas très précise (du moins pas autant que les lames simples), mais elle lui permettait de porter des coups plus puissants. Sa technique associait des attaques saccadées et décousues de son sabre avec des coups de pied, et il privilégiait le combat à distance pour profiter pleinement de ses deux lames.

Avertissement : la partie qui suit n'est pas considérée comme Canon (Tales #10)
Au début de son apprentissage de Sith, Dark Maul n'avait pas encore cette arme. Il utilisait un sabre laser standard à lame rouge. Ce fut au cours d'une de ses missions d'assassinat que lui vint l'idée du double lame. La cible était le Maître Jedi Siolo Ur Manka. Quand l'Iridonien l'attaqua, le vieux Maître, armé d'un simple bâton, fut trop rapide pour lui et l'obligea à battre en retraite. Maul avait été totalement surpris par l'arme du Twi'lek, autant par sa rapidité que par sa longueur. Il savait que pour vaincre son adversaire, il devait le surprendre comme il l'avait été. C'est alors que le Sith se souvint des plans d'une arme que Sidious lui avait donné, au tout début de sa formation. Son Maître les avait pris dans les anciennes archives Jedi.

Il s'agissait des plans d'un sabre laser à double lames. Par le passé, d'autres Seigneurs Sith avaient manié cette arme, comme Exar Kun ou Dark Bandon. Elle était en fait l'association de deux sabres laser mis bout à bout. Ainsi, il s'empressa de créer une deuxième arme à lame simple et fixa cette dernière à son premier sabre, non sans avoir ajouté quelques modifications. Chaque lame comportait un bouton d'activation, un verrouillage de contrôle et des circuits de modulation. Chacune d'elle était alimentée par deux cellules énergétiques, l'une pouvant remplacer l'autre en cas de panne. Le sabre laser de Dark Maul mesurait près de 60 centimètres, soit le double d'un sabre standard. Les lames rouges, dûes aux cristaux synthétiques internes, surgissaient de part et d'autre des extrémités par le biais des platines de projection. Avec cette nouvelle arme forgée par ses mains, l'apprenti Sith retourna affronter le Twi'lek Jedi. Face à lui, Maul ne déploya qu'une lame, afin de conserver l'effet de surprise. Avec son bout de bois, Siolo Ur fit sauter l'arme des mains de son adversaire. Parvenant à rattraper son bien en plein vol, le Sith glissa la garde de son sabre qui était éteinte dans le dos du Maître et appuya sur le bouton d'activation. Une lame rouge sang traversa les entrailles du Jedi qui succomba. Son duel gagné, l'apprenti montra sa nouvelle création au Seigneur Sidious et la nomma "Sans Nom", car elle ne méritait pas d'être honorée, tout comme lui. Tous deux étaient simplement les instruments de la revanche des Sith.

Avant son duel fatidique qui conclua la Bataille de Naboo, le Seigneur Maul croisa le laser avec d'autres Jedi, comme Darsha Assant et son Maître Anoon Bondara sur Coruscant. Il combattit aussi Qui-Gon Jinn sur Tatooine. A la poursuite de la Reine Amidala qui avait fui sa planète, Maul trouva sur son chemin le Maître Jedi. Le duel s'engagea dans les pleines sableuses, près de la Nef Royale qui était posée non loin de là. Pour ce bref échange, le Sith ne déploya qu'une seule lame, afin de conserver l'effet de surprise de sa deuxième lame. Virevoltant dans tous les sens, il inondait de coups le Jedi qui vit son salut quand le vaisseau de la Reine décolla et passa au dessus des têtes des deux combattants. Jinn sauta sur la rampe d'accès qui était ouverte. Maul, frustré, vit le vaisseau et sa proie lui filer entre les doigts. Mais il savait qu'il rencontrerait de nouveau le Jedi, et là, il le vaincra.



En effet, sur Naboo, comme Amidala décida de reprendre son monde, Qui-Gon Jinn se retrouva encore face à Maul. Mais cette fois-ci, le Maître était accompagné de son Padawan, Obi-Wan Kenobi. Devant ce rapport de force inégale, Dark Maul déploya, à la grande surprise de ses adversaires, les deux lames de son sabre laser. Le duel de Naboo commença. Toute sa science du combat était mobilisé et les attaques et les parades s'échangeaient à un rythme inouï. Maul contrôlait les évènements: il entraînait ses adversaires vers l'endroit qui lui convenait. Ils sortirent du hangar où avait débuté le duel pour se retrouver dans le coeur du générateur de puissance de Theed. Le Sith avait réussi à séparer les deux Jedi grâce aux portes laser des lieux. Ainsi, Dark Maul put facilement assassiner Qui-Gon Jinn, sous le regard horrifié d'Obi-Wan Kenobi. Ce dernier se rua sur l'apprenti Sith. Le Zabrak portait ses coups le plus bas possible avec l'intention de couper une jambe au Jedi. La réponse de Kenobi fut de décocher des coups latéraux afin d'amener le sabre laser du Sith en position horizontale et il y parvint. L'arme de Maul fut coupé en deux et le Sith conserva la partie la plus longue du sabre. Il précipita par la suite le Jedi dans le puit. Obi-Wan s'accrocha in extremis à un échelon métallique. Dark Maul jubila: sa victoire était proche. Mais il sous-estima Kenobi qui récupéra l'arme de son Maître et sectionna le Sith (Saï Toch) au niveau du bassin. Il fut dans l'incapacité de répondre et tomba dans le puit avec ce qui restait de son sabre laser à deux lames.


postée le 19-12-2007 14:06
0 commentaire(s)

 
Sabre Laser d'Obi-Wan Kenobi

Vers la fin de l'Ancienne République, Obi-Wan Kenobi fut un des rares Jedi à connaître le duel au sabre laser. En effet, il affronta au cours de sa vie de fines lames: Dark Maul, le Comte Dooku, Asajj Ventress, le général Grievous et Dark Vador, rien que pour les nommer. Obi-Wan pouvait compter durant ses duels sur son sabre laser à lame bleue.

Padawan du Maître Jedi Qui-Gon Jinn, son premier sabre laser était basé sur le même design que celui de son mentor. Cette tradition Jedi était une marque de respect envers le Maître. On y retrouvait la silhouette des microcellules qui ornaient la poignée de l'arme de Jinn, bien que celui de Kenobi ne possédait qu'une seule cellule d'énergie. L'extérieur chromé était ajouré pour exposer la poignée noire en dessous. Le sabre d'Obi-Wan comportait également une cellule énergétique de rechange. C'était la "boule" qui se trouvait à l'extrémité de l'arme. Kenobi plaça aussi des petits blocs de chrome sur cette cellule afin d'améliorer la prise. Près de la garde, il installa des boutons pour activer la lame et régler la longueur et l'intensité de cette dernière. Ce contrôle de la lame était possible grâce au circuit de modulation qui se trouvait sous le générateur de lame.



Malgré toutes ces options, Obi-Wan Kenobi avait oublié une chose : l'étanchéité de son bien. Pendant le blocus de Naboo, lui et son Maître avaient été envoyés en mission diplomatique afin de faire cesser cet embargo. Les négociations tournèrent mal et ils furent contraints de fuir vers la petite planète. Pour échapper aux redoutables S.T.A.PS de la Fédération du Commerce, Obi-Wan se cacha dans les marais, s'enfonçant dans les eaux et nageant. Malheureusement pour lui, il avait oublié de couper l'alimentation principale de son arme, ce qui abîma le générateur de la lame. Cependant, d'après l'oeil expert de Qui-Gon, le temps de le recharger ne serait pas trop long, le véritable problème étant le nettoyage de l'arme. Obi-Wan se jura alors d'apporter les modifications nécessaires pour que cela ne se reproduise plus. Cela étant, cette immersion temporaire dans l'eau ne l'empêcha pas de voler au secours de la Reine Amidala et de l'amener saine et sauve sur Coruscant.

Les intrigues politiques et le désir de la Reine de reprendre son monde ramenèrent Kenobi et Jinn sur Naboo où ils durent affronter Dark Maul et son sabre laser à deux lames. Qui-Gon mourut transpercé par l'arme du Sith. Fou de rage, Obi-Wan se jeta sur Maul, mais il fut rapidement maîtrisé et son sabre laser fut détruit. Pourtant, saisissant celui de Jinn, il terrassa le Sith.



Suite à ces événements, c'est une période de changement qui s'ouvrit pour Kenobi. Promu au rang de chevalier Jedi, il décida, avec l'accord du Conseil, d'entraîner le jeune Anakin Skywalker. Il décida aussi de conserver le sabre laser de feu Qui-Gon Jinn, en hommage à lui. L'acrobatique forme IV, discipline qu'il avait utilisée au cours de sa vie de padawan, fut délaissée car Kenobi ne jugeait pas cette forme assez défensive. Aussi adopta-t-il la forme III, le Soresu, une forme essentiellement basée sur la défense.

Entraînant Anakin sur les voies des Jedi, Obi-Wan lui confia le sabre laser de Qui-Gon Jinn et se construisit une nouvelle arme. Cette dernière était identique au premier sabre qu'il construisit à l'exception du fait qu'il tint compte cette fois de son imperméabilité. Cette amélioration s'avéra fortement utile lorsqu'il combattit le chasseur de primes Jango Fett, sur Kamino, sous la pluie. Fett réussit à lui échapper et Obi-Wan le poursuivit jusqu'à Géonosis où les Séparatistes le capturèrent. Son sabre laser lui fut confisqué. On suppose qu'il a été détruit. Le Jedi, avec Anakin Skywalker et Padmé Amidala (tous deux avaient été faits prisonniers en tentant de le sauver) fut jeté en pature à un reek, un acklay et un nexu. L'intervention de Mace Windu et de deux cents Jedi précipita le début de la Guerre des Clones. Pour cette première bataille -la bataille de Géonosis-, Obi-Wan utilisa un sabre d'emprunt à lame bleue (donné par le Jedi Nicanas Tasu) qui lui permit de se défendre dans l'arène, mais aussi lorsque le noble chevalier affronta le Jedi déchu Dooku. Ne pouvant pas compter sur Anakin pour combattre le Comte, Kenobi se jeta contre lui. Le Makashi de Dark Tyranus était trop puissant par rapport à sa maîtrise du Soresu, et le Jedi fut rapidement défait. Malgré les talents de combattants de Skywalker et de Yoda, Dooku réussit à s'échapper.

La Guerre de Clones avait commencé et il fallait un nouveau sabre laser pour Kenobi. Il s'en construisit un autre dont la lame bleue était un des seuls points communs extérieurs par rapport au précédent modèle qu'il avait fait. On y retrouvait la cellule principale et la cellule d'énergie de secours. La différence résidait dans le design: la poignée était crantée; au dessus de celle-ci se trouvait la cellule de secours, et le bouton d'activation avait laissé sa place à une plaque d'activation. Bien entendu, il n'oublia pas non plus de protéger son arme contre l'eau.



C'est durant la guerre qu'Obi-Wan devint un maître du Soresu. Avec sa patience habituelle, Obi-Wan ne le maîtrisa vraiment qu'avec l'audace que lui apprit Anakin. Avec ce dernier qui gagna le titre de chevalier, il déploya des tactiques de sabre laser. Au début d'un duel, le duo employait des méthodes classiques: Kenobi utilisait l'Ataru et le Shii-Cho, tandis que Skywalker utilisait le Shien et l'Ataru. Cela afin que les adversaires qu'ils affrontaient en duel se sentaient en confiance et endormaient leur méfiance. A ce moment là, ils changeaient totalement de style : Obi-Wan passant au Soresu et Anakin, au Djem So. L'adversaire était alors obligé de battre en retraite jusqu'à ce qu'il se rende ou soit tué. Cette tactique fonctionna (presque) à merveille contre les talents de bretteur de Tyranus, à bord de la Main Invisible. Même en les séparant, Dooku fut vaincu par Anakin.



Obi-Wan utilisa aussi son arme contre les quatres sabres laser du général Grievous. Manque de chance pour le Jedi, il dut continuer son duel sans son arme favorite, l'ayant perdue en poursuivant le Séparatiste. Le commandant Cody, qui avait retrouvé l'arme, la lui rendit. Kenobi demanda au commandant de ne rien dire à Anakin : il savait qu'il devait donner l'exemple à son ex-Padawan (qui perdait quelquefois son sabre laser), et si ce dernier l'avait appris, il n'aurait pas hésité à le charrier là-dessus.

Les deux Jedi étaient devenus de véritables amis et ils se connaissaient par coeur, ce qui rendit d'ailleurs leur duel sur Mustafar long et difficile. La Purge Jedi avait commencé, Dark Vador avait fait son apparition et il affronta le Jedi. N'arrivant pas à briser la défense de son adversaire, Vador fut finalement vaincu et Obi-Wan partit sur Tatooine où il passera dix-neuf ans à veiller sur Luke Skywalker. Son sabre laser fut légèrement modifié durant son exil, et il ne l'alluma plus beaucoup. Lors de son dernier duel sur l'Etoile Noire contre Dark Vador, Obi-Wan résista aux assauts du Sith. Malgré son âge et le fait qu'il n'avait plus affronté un adversaire maniant un sabre laser depuis longtemps, il demeurait un parfait adepte de la forme III. La silhouette en armure frappa encore et encore, mais rien ne brisa la défense du vénérable Jedi. Le combat attira l'attention de stormtroopers qui se précipitèrent pour aider le Seigneur Noir. Voyant qu'il était piégé, Obi-Wan Kenobi leva son sabre, attendant l'inévitable. Il n'attendit pas longtemps, Dark Vador portant le coup final. Etrangement, le Jedi disparut au moment où il ne fit plus qu'un avec la Force: Il ne resta de lui que sa toge et son sabre laser. Le Seigneur Noir des Sith ramassa l'arme et l'accrocha à sa ceinture: il était maintenant le maître incontesté du sabre laser et de la Force.

Vador, après la destruction de l'Etoile Noire par son fils, ramena le sabre de son ancien maître dans son Château de Bast, sur Vjun et le cacha dans une petite pièce secrète, de forme circulaire, avec un haut plafond en forme de dôme. L'arme reposait sur une colonne en cristal qui envoyait des rayons de lumière blanche.

Le sabre laser d'Obi-Wan Kenobi refit parler de lui lorsque, 22 ans après la mort de son créateur, la Jedi Tionne découvrit l'endroit où il est caché. Partant avec des apprentis Jedi dont Anakin Solo sur Vjun, l'arme fut emmenée sur Yavin IV. Elle sera par la suite volée par Uldir (un ami d'Anakin Solo qui rêvait d'être un Jedi sans en avoir le potentiel et qui l'avait accompagné sur Vjun) pour le donner à Orloc, en échange de ses enseignements. Anakin, Tionne, Tahiri et Ikrit se rendirent sur la Station d'Exis, lieu où habitait Orloc. Ce dernier les attendait, armé du sabre de Kenobi. S'ensuivit alors un combat au cours duquel Tionne fut blessée. Ikrit, pour sauver ses compagnons, rompit alors son serment de ne plus manier de sabre laser, prit le sabre de Tionne gisant à côté d'elle, et croisa le laser avec Orloc. Cet Orloc n'était pas un puissant Mage capable de se servir de la Force, ce n'était rien d'autre qu'un brillant illusionniste. Au cours du combat, Uldir s'en rendit compte et fit acte de repentance. Orloc fut désarmé par le petit Jedi et le sabre laser d'Obi-Wan Kenobi, récupéré par Anakin qui mania l'arme pour détruire les systèmes de contrôle holographiques que le charlatan dissimulait dans son grand manteau. Orloc ne fut pas blessé, mais il connut la défaite. Finalement, le sabre laser d'Obi-Wan Kenobi fut de nouveau ramené sur Yavin IV.

postée le 19-12-2007 14:04
1 commentaire(s)

 
Sabre Laser d'Anakin Skywalker

Le sabre laser est le symbole de l'Ordre Jedi. Il est l'essence même du Jedi et est révélateur sur la personnalité de son créateur. Sur tous les sabres qu'Anakin Skywalker construisit, on retrouvait des arêtes et des volumes, synonymes ici d'un caractère impétueux et d'un comportement imprévisible.

Au début de sa carrière au sein de l'Ordre, Anakin mania le sabre laser de Qui-Gon Jinn, Maître Jedi qui aurait pu devenir son mentor s'il n'avait pas trépasser sous les coups du Seigneur Sith Dark Maul. A la place de feu Jinn, ce fut Obi-Wan Kenobi qui devint son Maître. Vers -28 avant la Bataille de Yavin et suite à l'accord de Yoda et du Conseil Jedi, Skywalker, qui avait alors 13 ans, se rendit avec Kenobi sur Ilum, la planète du perpétuel hiver, afin de construire son propre sabre laser. Dans la caverne de cristal, il se mit en transe pendant le processus et il finit par assembler un sabre à lame bleue.

La tradition Jedi veut que le sabre du Padawan ressemble à celui du Maître, simplement par respect pour les enseignements donnés par ce dernier. Ce fut le cas du sabre d'Obi-Wan qui avait des airs avec celui de Qui-Gon Jinn. Le sabre d'Anakin ne ressemblait en aucun point à l'arme de Kenobi, preuve du dédain qu'il avait pour ces traditions. Superficiellement, on retrouvait des similitudes entre le sien et celui de Yoda, telle la poignée crénelée et la gaine d'émetteur chromée. Cela indiquait le respect d'Anakin envers le petit Maître Jedi mais aussi sa volonté de l'égaler au combat. Il construisit son arme en favorisant la solidité avec une coque renforcée, protégeant ainsi les circuits internes et la cellule d'énergie, cellule qui pouvait durer des années. En plus de cela, Skywalker ajouta des boutons : un d'activation de telle sorte que le sabre s'allumait dès qu'il l'avait en main, un de réglage de longueur de lame et un de système de diagnostics.



Anakin Skywalker produisit donc une arme puissante et manoeuvrable. Elle lui convenait parfaitement pour son style de combat de Forme V. Cette technique exploitait les capacités du sabre à repousser un tir de blaster vers l'adversaire. Par conséquent, Skywalker se concentra sur les mouvements d'attaque et leur puissance, dans son désir inconscient et inéluctable de pouvoir.

Juste avant la Guerre des Clones, Anakin déploya sa lame pour protéger la Sénatrice Padmé Amidala, sa future épouse, lors d'une tentative d'assassinat. Par ailleurs, il avait la facheuse tendance de perdre son sabre laser. En poursuivant Zam Wesell l'assassin qui avait attenté à la vie d'Amidala, Anakin lâcha malencontreusement son arme qui fut récupérée par Kenobi. Obi-Wan sermonna son Padawan, mais ce dernier n'eut pas l'air d'avoir assimilé la leçon. Skywalker perdit définitivement son premier sabre quand celui-ci fut coupé juste au dessous de la garde par un bras de découpage, alors qu'il se battait contre les droïdes d'assemblage sur Géonosis.

Cependant, cela ne l'empêcha pas d'utiliser un sabre laser à lame verte (prêté par Sephjot Josall) pour faucher les droïdes de combat et les Géonosiens, dans l'arène. Même sans son sabre fétiche, il se rua contre le Comte Dooku. Pour ce duel, l'orgueil d'Anakin le poussa à quitter la Forme V pour une variante à deux sabres de la Forme IV. Anakin faillit vaincre le Séparatiste qui fut d'ailleurs impressionné par ses capacités. Mais Tyranus vainquit son adversaire d'un "cho maï" bien placé (au niveau du coude) et agressif.

La Bataille de Géonosis était terminée, mais la Guerre des Clones ne faisait que commencer. Et Anakin entreprit de se fabriquer un nouveau sabre laser afin de remplacer celui qu'il avait perdu. Sa nouvelle production fut quasiment identique au précédent : même forme, lame bleue, modificateur de longueur et d'intensité de lame, plaque d'activation. La seule différence notable était la gaine d'émetteur qui avait cédé sa place à un embout anti-ondulation de lame.



Ce fut avec ce sabre laser qu'Anakin Skywalker devint le "Héros Sans Peur" tant loué sur l'Holonet. Il défia en duel Asajj Ventress par trois fois : sur Yavin IV, sur Coruscant et sur Boz Pity. A chaque combat, il sortait victorieux. Au cours de la guerre, son amitié avec son Maître se renforça encore, à tel point qu'ils inventèrent des tactiques pour vaincre leurs adversaires, que ce soient des droïdes de combat ou des êtres armés d'un sabre laser. Pour les droïdes, la tactique était de leur donner une cible évidente pour qu'ils les attaquent sans protéger leurs arrières, ce qui leur permettait de créer des embuscades faciles. Cette feinte, ils l'avaient pratiquée une première fois contre des drones d'entraînement, sur Alderaan. Contre un sabre laser, cela consistait à endormir la méfiance de l'ennemi avant de le submerger d'attaques et de parades. Ainsi, Skywalker devint un "maître" du Djem So.



Mais Anakin, souvent en proie à ses démons intérieurs, puisait aussi dans sa colère et sa haine pour gagner ses duels. A bord de la Main Invisible, lors de la Bataille de Coruscant, Dooku attisa le Côté sombre de Skywalker, ce dernier finissant par gagner et par exécuter le Comte. Cet assassinat ne fut pas son premier : il avait anéanti, trois ans auparavant, une tribu de Tuskens responsable de la mort de sa mère, Shmi Skywalker. Loin d'être son premier meurtre, il ne fut pas son dernier, non plus, loin de là. Anakin sombra du Côté Obscur, devenant Dark Vador, le Seigneur Sith aux services de Dark Sidious. Avec la 501ème Légion, il massacra les Jedi, Padawans et Maîtres, dans leur Temple. Il ne rencontra guère de résistance, sauf de la part de Cin Drallig et sa Padawan Serra Keto. Sa furie ne s'arrêta pas là et il trucida tous les membres du Conseil Séparatiste, sur Mustafar. C'est sur cette planète qu'il utilisa pour la dernière fois son sabre laser. Le duel de Mustafar, qui opposa Dark Vador à Obi-Wan Kenobi, fut long et épuisant, chacun des duellistes connaissant par coeur son adversaire. Parades, sauts, utilisations de la Force, ils en vinrent même aux mains à un moment. La trop grande confiance de Vador et sa haine pour son ancien mentor lui firent cependant commettre une erreur qui lui valut de perdre ses deux jambes, son dernier bras et son sabre laser. Se retrouvant ainsi à l'état d'un tronc, il ne put que voir Obi-Wan ramasser son arme avant de se consumer sous la chaleur de la lave.

Par la suite, Kenobi conserva le sabre laser dans l'espoir que le fils de Skywalker, Luke, pourrait le manier afin de devenir un Jedi. Owen Lars, le femier qui élevait l'enfant, s'y opposait. Pourtant, quand le jeune homme tomba dans une embuscade tendue par les pillards Tuskens, Obi-Wan amena Luke dans sa hutte et en profita pour donner l'arme du père au fils. "L'arme noble d'une époque civilisée" déclara le vieil homme en confiant à Skywalker son héritage. Luke activa l'arme. La lame bleue surgit, preuve que le sabre laser d'Anakin était toujours en état de marche et que Ben en avait pris le plus grand soin. En possession d'un sabre laser, Luke put commencer sa formation de Jedi. La première fois qu'il mania le sabre en entraînement, ce fut dans le Faucon Millenium. Luke déviait les rayons laser lancés par un droïde d'entraînement Marksman-H. Mais il ne put se préparer au combat lame contre lame, Obi-Wan périssant sous la lame rouge de Vador.

Le duel de Luke contre le Seigneur Sith, le premier entre les deux, se déroula sur Mimban. En préambule de ce combat, Leia mania, sans le savoir, l'arme de son père. Luke était, à ce moment, dans l'incapacité de se battre car il était coincé sous des décombres. Sous le coup de la colère, la jeune femme attaqua le Sith et parvint même à lui entamer l'armure. Mais Vador était trop fort pour elle et il la frappa jusqu'à ce qu'elle soit mourante. Ce fut là que Luke se libéra des décombres et combattit le Sith. Du fait du manque total d'expérience en duel de Skywalker, Vador n'aurait dû faire qu'une bouchée de son adversaire. Mais la présence du cristal de Kaiburr qui permettait d'amplifier les capacités d'une personne dans la Force était présent et avec l'aide de l'esprit de Kenobi qui le posséda grâce à l'artefact, Luke Skywalker fut en mesure de défier le Sith. Stupéfait par les capacités du jeune homme, Vador fut dominé. Avec sa lame, Luke, dans un mystérieux écho d'évènements à venir, trancha le bras droit de Dark Vador qui était une prothèse mécanique. Hurlant de douleur, le Seigneur Sith trébucha sur son membre amputé et dégringola dans un trou béant. Malgré sa victoire, Luke savait que le serviteur de l'Empereur avait survécu et que, lors de leur prochaine rencontre et sans entraînement préalable, Vador le battrait.



Sur les plaines de Hoth, la planète des glaces, alors qu'il était en tain de mourir de froid, le fantôme d'Obi-Wan lui apparut et lui déclara qu'il devait se rendre dans le système Dagobah pour suivre l'enseignement de Yoda. Luke écouta Ben, puis s'évanouit. Ce ne fut que grâce à Han Solo qui utilisa l'arme du Jedi pour ouvrir le ventre de son tauntaun mort afin de réchauffer son ami, que Luke survécut. Suivant les conseils de Kenobi, Luke alla sur Dagobah, rencontra Yoda et commença son apprentissage de Jedi. Au cours de ses exercices, Luke devait couper une barre de métal que le Maître faisait voler grâce à la Force. Un vrai Jedi pouvait la sectionner en sept. Progressant rapidement grâce à ses dons, Skywalker parvint à couper cette barre en quatre. Une épreuve de force en combat au sabre laser se déroula dans la grotte du Mal. Là, il affronta ses peurs qui se matérialisèrent devant lui sous la forme de Dark Vador. Luke attaqua la silhouette et, dans un élan de haine, décapita l'apparition. Le jeune apprenti comprit trop tard qu'il avait cédé à la colère et échoua dans cette épreuve.

Le duel de Bespin eut lieu quelques temps plus tard. Cette fois-ci, il n'y avait pas de cristal de Kaiburr, ni l'esprit d'Obi-Wan Kenobi pour l'aider, comme sur Mimban. Mais Skywalker avait reçu un entraînement de Jedi. Cet entraînement lui permit de tenir tête au Sith et de ne pas céder à sa haine, comme il l'avait fait dans la grotte. Dark Vador remarqua que le jeune homme savait se battre et résistait à ses pensées sombres. Son "Dun Möch" fut donc totalement inefficace. Mais le Seigneur Sith avait plus d'expérience que Luke et cela se fit sentir. Luke était trop sur la défensive et reculait à chaque assaut de Vador. Toutefois, dans un dernier sursaut de fierté, il toucha le Sith à l'épaule. Mais malgré ses talents, Luke perdit sa main droite en même temps que le sabre laser de son père.

L'arme tomba dans le conduit d'aération de la Cité des Nuages. Elle ne fut cependant pas perdue car elle refit son apparition. On ne sait comment elle échappa à la destruction. Peut-être a-t-elle été récupérée par des agents impériaux et stockée dans l'entrepôt secret de l'Empereur sur Wayland. Wayland et ses cylindres de clonage. Joruus C'Baoth se servit de l'A.D.N. de la main pour créer Luuke Skywalker, clone de Luke. Ce double maléfique mania le sabre d'Anakin quand il affronta d'abord Luke, puis Mara Jade. Cette dernière se libéra de l'ultime commandement de l'Empereur (qui était: "Vous allez tuer Luke Skywalker") et abattit la lame du sabre laser du vrai Luke sur le clone. Ensuite, récupérant l'arme du clone, elle mit fin à la folie de Joruus C'Baoth.



De retour sur Coruscant, Luke offrit le sabre de son père à celle qui allait devenir son épouse quelques années plus tard. Après l'avoir manié un temps, elle finira par abandonner cette arme pour se construire son propre sabre laser à lame violette, preuve de son apprentissage dans les voies de la Force. On peut facilement penser que le sabre d'Anakin Skywalker devint une relique, au même titre que celui d'Obi-Wan Kenobi. Cependant, si tel est le cas, l'arme fut sûrement perdue durant l'attaque du Temple Jedi de Yavin IV par les Yuuzhan Vongs.

postée le 19-12-2007 14:02
0 commentaire(s)

 
Sabres laser notables



-Sabre laser d'Anakin Skywalker
-Sabre laser d'Obi-Wan Kenobi
-Sabre laser de Dark Maul
-Sabre laser de Dark Sidious
-Sabre laser de Dark Vador
-Sabre laser de Luke Skywalker
-Sabre laser de Mace Windu
-Sabre laser de Qui-Gon Jinn
-Sabre laser de Yoda
-Sabre laser du Comte Dooku

postée le 19-12-2007 14:00
0 commentaire(s)

 
Au combat

L'habileté d'un Jedi à manier son sabre laser est vraiment mise à l'épreuve en combat, que ce soit face à un blaster ou à un autre sabre laser. Quand les blasters firent leur apparition, les Jedi découvrirent qu'ils pouvaient bloquer et dévier les rayons avec leur lame. Cela leur permettait de tenir tête contre un barrage de feu, comme le fit Obi-Wan Kenobi en écartant les tirs de Jango Fett sur Kamino.En duel, les lames de sabres laser des Jedi ne peuvent pas se pénétrer. En se frappant, elles lachent des gerbes d'étincelles. Un contact prolongé des deux faisceaux peut surcharger la matrice de l'émetteur, faisant couper l'alimentation. Quelques fois, la victoire revient à celui qui possède le rayon le plus puissant. C'est pour cela qu'un Jedi ajoute un variateur de puissance à la poignée, au cas où il aurait affaire avec un Seigneur Sith ou un Jedi Noir. Face à ces ennemis-là, le sabre laser sert aussi à bloquer les éclairs de Force. Mace Windu résista aux rayons décochés par Dark Sidious grâce à son sabre laser. Certains Jedi préfèrent le combat à distance. Outre le fait de repousser les tirs laser, ils peuvent aussi jeter leur sabre vers l'ennemi. Se fiant à la Force pour les guider et pour anticiper les attaques adversaires, les bretteurs manient leurs lames selon un savant mélange de techniques ancestrales et de réactions instincitves.

Après la fabrication de leur arme, chaque Chevalier développe sa technique de combat en s'inspirant des Formes dictées par les préceptes d'armurerie de l'Ordre.



1. Formes

Chez les Jedi, il existe différentes formes de combat. On en compte sept, bien qu'il existe d'autres variantes de ces disciplines qui amènent leur nombre à 11. Chacune d'entre elle révèle un style et une philosophie. Elles sont aussi révélatrices sur le caractère de la personne qui utilise l'une d'entre elle. Par exemple, Mace créa le Vaapad pour mieux contrôler ses noires pensées au combat. Au début de sa formation, un Padawan apprend toutes les formes, à l'exception de la septième, réputée pour être très dangereuse. Un Jedi se cantonne habituellement à une forme. Mais il lui arrive qu'au cours d'un duel, il est obligé de changer de style pour vaincre, comme Obi-Wan Kenobi qui passa de son Soresu habituel au Sokan afin de mieux défaire Dark Vador sur Mustafar.

Pour comprendre un Jedi ou un Sith, il faut regarder sa manière de combattre et donc son style.

-Forme I: Shii Cho
C'est la Forme de Détermination. Elle est très efficace quand l'ennemi est en surnombre.

-Forme II: Makashi
Appelée aussi Forme d'Opposition, elle a été conçue pour affronter des adversaires qui manient également le sabre laser.

-Forme III: Soresu
Forme de la Résistance, c'est un technique non-agressive, basée sur la défense, qui permet au Jedi de contrer les tirs de blaster.

-Forme IV: Ataru
Cette Forme est aussi appelée Forme de l'Agression. C'est un style acrobatique qui assome l'adversaire de coups.

-Forme V: Djem So
La Forme de la Persévérance est une forme agressive et puissante qui permet de retourner les tirs de blasters vers l'envoyeur.

-Forme VI: Niman
La Forme de la Modération est pratique pour faire face à la plupart des situations, mais pas aussi bonne car elle n'est pas trop exigeante.

-Forme VII: Juyo ou Vaapad
C'est la Forme de la Férocité. Elle est très dangereuse, tant pour l'adversaire que pour celui qui l'utilise car elle amène ce dernier au bord du Côté Obscur.

-Forme VIII: Sokan
Cette technique allie mobilité et vélocité. Très proche de l'Ataru, elle prend tout son sens quand le Jedi qui l'emploie combat à l'extérieur.

-Forme IX: Shien
C'est une variante de la Forme V. Elle aide le Jedi à porter des coups vifs avec un minimum d'engagements physiques.

-Forme X: Jar'Kai
C'est la Forme qui permet au Jedi de manier deux sabres laser.

-Forme 0:
La Forme 0 est une Forme bien spécifique. Cette manoeuvre est pacifique car elle consiste à vaincre l'adversaire sans avoir à dégainer le sabre laser et donc sans lui faire des blessures.

Avec ces dix formes vient s'ajouter le Dun Möch, technique sombre que les Sith emploient. Le Sith utilise une des Formes de combat au sabre tout en faisant des remarques sur son adversaire. Le Seigneur Sith jetait ainsi le doute dans le coeur du Jedi soit pour mieux le vaincre, soit pour le convertir au Côté Obscur. Nombreux furent les Jedi qui tombèrent ainsi du Côté des ténèbres.

Il existe aussi des bottes, telles le Tràkata. Cette technique consiste à placer la garde du sabre laser éteint sur une personne, puis de l'activer pour transpercer la personne. Quinlan Vos s'en servit pour assassiner Kh'aris Fenn. Horn aussi l'utilisa, mais en duel, pour vaincre Shedao Shai.

2. Résistants aux lames

De part la galaxie, certains éléments ou technologie ont la capacité de résister aux lames lasers d'un sabre. Ceux-ci sont rares et coûtent donc très chers.

-Cortose:
Pour stopper une lame de sabre laser, il n'y a rien de mieux que le cortose. On peut en trouver sur la planète Bal'demnic. Sa présence sur cette planète fut une des raisons pour laquelles la Confédération des Systèmes Indépendants l'attaqua. Quand un sabre laser touchait un morceau de cortose brut, cela provoque une coupure de l'arme qui était alors momentanément neutralisée. Ce métal peut être utilisé de différentes façons. La principale est de se forger une amure. Les Shadowtroopers de Desann étaient équipés d'armures noires, faites à base de cortose, présent sous formes de fibres. Mais malgré ses protections, l'armure ne résista pas aux assauts du Jedi Kyle Katarn et des membres du Nouvel Ordre Jedi. Le cortose est rarement utilisé brut, toujours mélangé à d'autres métaux. Quand il est utilisé tel quel, c'est pour faire une pièce d'armure, comme le brassard que portait Quinlan Vos à l'avant-bras gauche. La seconde manière de l'employer est dans les armes. Sous l'Ancienne République, et plus particulièrement pendant la Guerre Civile des Jedi, les Républicains et les soldats Sith utilisaient des vibro-lames et des lames faites dans un alliage à base de cortose. Elles étaient suffisamment résistantes, y compris face à un sabre laser.

-Phrik:
Présent entre autre sur la planète Gromas XVI, le phrik résiste aussi aux assauts d'un sabre laser. Et tout comme le cortose, son emploi se fait au niveau des armes et des armures. En revanche, la lame du sabre ne s'éteint pas à son contact. Ce qui en fait un métal de choix pour affronter un Jedi, vibro-lame à la main. Ou même avec un bâton électrique, fait d'un alliage de phrik. Les Magna Gardes du Général Grievous en étaient armés. Formant sa garde personnelle, les droïdes maniaient ces bâtons, dont chacune des extrêmités émettait un champ de pulsations électromagnétiques. Et le phrik avait vraiment la côte pour les droïdes : le Dark Trooper avait un squelette composé de ce métal.

D'autres objets curieux ont aussi cette résistance au sabre laser. Il s'agit du bâton amphi, l'arme de prédilection des Yuuzhan Vongs et de l'armure en crabe vonduun.

Les boucliers énergétiques forment également une bonne opposition face à l'arme des Jedi. Cela dit, leur usage est limité car ils ne peuvent encaisser qu'un certain nombre de coups. Le bouclier se décharge alors. A l'époque de Revan, les guerriers combattaient avec ce genre de bouclier. Une fois activé, il recouvrait l'utilisateur d'une fine couche d'énergie, permettant ainsi de bloquer tous types de dégats énergétiques. Cette technologie venait des Echanis. Plus tard, les Mandaloriens, les Sith et la République créèrent leur propre bouclier, mais on ne sait pas pourquoi, cette technologie fut abandonnée dans les siècles suivant.

3. Quelques duellistes célèbres

Au cours de leurs longues histoires, les Ordres Jedi et Sith connurent des duellistes aux talents hors du commun. La maîtrise de la Force de la personne n'y est pas pour rien.

Chez les Jedi, ces êtres d'exceptions se remarquaient par leur capacité à vaincre en duel un Seigneur Sith dans toute sa puissance. Ainsi, nous pouvons déjà citer Anakin Skywalker et Luke Skywalker pour leur victoire face à, pour l'un, Dark Tyranus et, pour l'autre, Dark Vador. En des temps reculés, il y a plus de 3000 ans avant la bataille de Yavin, Revan vainquit Dark Malak au cours d'un duel épique, et l'Exilée, une Jedi des Guerres Mandaloriennes, mit un terme, à elle seule, au triumvirat Sith, composé de Dark Nihilus, de Dark Sion et de Dark Traya. Vers la fin de l'Ancienne République, trois Jedi étaient célèbres pour leur don au combat. Leur technique était extraordinaire et leur contemporain qualifièrent même ces Jedi de Légende. Il s'agissait ni plus, ni moins de Yoda, du Comte Dooku et de Mace Windu. D'ailleurs, Yoda fut nommé "Plus Grand Duelliste De l'Ordre Jedi". Le Comte Dooku, avec son célèbre Makashi, était quasiment invincible. Mace Windu, en donnant naissance au Vaapad, était également considéré comme le plus grand duelliste parmi les Jedi, mais il avait été défait par Yoda et Dooku. Malgré son manque de titre, Obi-Wan Kenobi fait lui aussi parti des plus puissants Jedi, affrontant au moins trois Seigneur Sith au cours de son existence.

Pour les Sith, à travers tous les Ordres qui se succèdèrent, les duellistes de grand talent étaient légions. La plupart d'entre eux était apte à massacrer des Jedi. Pourtant, aucun parmi eux n'a été l'égal de Tulak Hord, Seigneur Noir des Sith ayant dirigé un temps l'Empire Sith. Il fut considéré par beaucoup d'adeptes des Ténêbres comme le plus grand duelliste Sith. Son talent était sans égal. A côté de lui, tout être maniant un sabre laser ressemblerait à un enfant. Durant les évènements qui conduisirent à la destruction totale de l'Ordre Jedi par Dark Sidious, un apprenti Sith fit son apparition. Il fut l'un des plus dangereux et des mieux formés: Dark Maul. Même si son existence fut courte, il fit trembler bon nombre d'adversaires.
Dark Vador, l'exterminateur de Jedi, avait une terrible réputation. Sa légende fut en partie basée sur les mensonges de Palpatine qui voyait là l'occasion de se faire craindre. Ainsi, on racontait qu'il était capable de tenir tête (et de tuer) une cinquantaine de Jedi. Il ne s'agisait au fait que d'une (modeste) dizaine d'entre eux. Mais sûrement que Vador aurait pu abattre autant de Jedi, en regardant ses actes lors du massacre du Temple Jedi.

postée le 19-12-2007 13:58
0 commentaire(s)

 
Us et coutumes

1. Rapport Jedi-sabre laser

Le sabre laser est plus qu'une arme. C'est le symbole du Jedi, son reflet. Lorsque son niveau est suffisant, le jeune Padawan se construit sa propre arme. La plupart du temps, une tradition veut que le sabre du Padawan se base sur celui de son Maître, non seulement par respect pour lui, mais aussi en hommage aux leçons et aux enseignements de celui-ci. Par la suite, l'arme se transforme ou est remplacée par un autre car le sabre laser évolue en même temps que le Jedi qui le brandit. Il y a un lien inaltérable qui unit le Jedi à son sabre. Quand il le fabrique et le configure seul, il utilise la Force pour unifier les composants (ce qui fait aussi qu'aucune entreprise n'a tenté de se lancer dans la production d'un sabre laser). Le Maître Jedi Luminara Unduli trouva les bons mots pour qualifier cette union entre le Jedi et son bien le plus précieux :

"Le cristal est le coeur de la lame.
Le coeur est le cristal du Jedi.
Le Jedi est le cristal de la Force.
La Force est la lame du coeur.
Tous sont mêlés.
Le cristal, la lame, le Jedi
Vous êtes un."

Une autre tradition s'appelle la Concordance de Féauté. Celle-ci consiste à échanger son sabre laser avec celui d'un autre Jedi afin de montrer l'amitié et le respect entre les deux Jedi. Pour l'exemple, Mace Windu et Eeth Koth le pratiquèrent quelques temps après la Bataille de Naboo.

Les couleurs qui prédominent dans l'Ordre sont le bleu et le vert. Pour les Jedi de l'Ancienne République, chaque couleur était associée à une sorte de caste Jedi. Le bleu était la couleur des Gardiens Jedi qui se focalisaient sur le combat. Le jaune était celle des Jedi Sentinelles qui utilisaient d'autres dons que ceux pour le combat. Enfin, le vert était associé aux Consulaires Jedi qui se basaient sur la maîtrise et la compréhension de la Force. Cela dit, un Jedi possédant un autre cristal pouvait changer sa couleur. Ainsi, on pouvait voir des lames violettes et même des lames rouges dans leur rang. Adi Gallia avait, à un moment donné, un sabre laser à lame rouge et Mace Windu une lame violette. Ce n'est pas la lame qui fait le Jedi, c'est la manière dont il l'utilise.



2. Sabre laser Sith

Dark Sidious avait dit à Dark Vador qui construisait son sabre : "Les Sith n'ont plus besoin de sabres laser. Mais nous continuons à en utiliser, ne serait-ce que pour humilier les Jedi." Les Seigneurs Sith se considérent comme étant supérieurs aux Jedi, de part leur maîtrise de la Force. Et ils poussent leur haine des Jedi jusqu'à inventer des variantes diaboliques de leurs armes. En totale contradiction avec leurs homologues du Bien, les Sith n'emploient jamais d'éléments naturels dans leurs sabres laser, montrant leur manque de respect envers la nature et la Force. C'est le cas du cristal qui donne la couleur rouge à la lame. Pour synthétiser ces cristaux supérieurs, les Sith utilisent des fourneaux spéciaux et des secrets qui ne se trouvent que dans de vieux holocrons. Ainsi, avec l'aide de la puissance du Côté Obscur, ils magnétisent et changent la structure moléculaire des matériaux. Cela donne un cristal instable, déconseillé par les Jedi mais qui, une fois intégré à l'arme, donne un rayon très puissant qui fait trembler de peur l'ennemi. Le faisceau rouge peut "couper" la lame adverse en provoquant des courts circuits dans le sabre laser Jedi.



Par ailleurs, même si généralement, le rouge est la couleur des Sith, d'autres serviteurs du mal ont employé différentes couleurs, comme Exar Kun et ses lames bleues ou encore Dark Bane et son sabre violet.

postée le 19-12-2007 13:55
0 commentaire(s)

 
Conception du sabre laser : 2. Modification

Chaque sabre laser a ses propres caractéristiques. La plupart du temps, le Jedi modifie son sabre au cours de son existence, afin d'améliorer son efficacité en même temps que ses capacités et sa maîtrise de la Force. Voici quelques-uns des éléments qui peuvent être modifiés

a. Les cristaux

Les cristaux qui donnent la couleur aux lames se trouvent sur certaines planètes, comme Ossus, ilum ou Dantooine. On les appelle généralement cristaux adegan ou encore cristaux ilum. Ces joyaux furent découverts il y a bien longtemps par les habitants d'une ancienne place forte Jedi. Ils permettent de concentrer l'énergie brute en un rayon, ce qui en fait le composant essentiel.
Dans l'Ordre Jedi, les lames sont souvent de couleurs bleue ou verte. Chez les Sith, la couleur qui prédomine est le rouge et pour les Chevaliers Impériaux, toutes leurs lames sont blanches. Mais ces cristaux ne sont pas les seuls à donner une lame de sabre laser, comme le découvrit Anakin Solo avec les gemmes lambents des Yuuzhan Vongs. En plus du cristal qui donne la teinte, les sabres laser peuvent contenir deux autres cristaux. Ces derniers peuvent modifier des choses simples, comme l'intensité et la longueur de la lame. Ces options s'accompagnent toujours de boutons qui règlent ces deux paramètres.

b. Les cellules d'énergie

Un sabre laser contient généralement une cellule d'énergie qui permet d'alimenter la lame. Certains en ont deux, la deuxième permettant de remplacer la première si celle-ci est totalement déchargée. De rares Jedi, comme Qui-Gon Jinn, en mettent plusieurs afin de palier entièrement le problème de l'alimentation énergétique. Comme on peut s'y attendre, il existe toutes sortes de cellules. Toutes ont pour but d'augmenter la quantité d'énergie émise par le sabre laser, ce qui pemet à un utilisateur expérimenté de porter des attaques plus puissantes. Pour les cellules présentées ci-dessous, il faut savoir qu'il en existe des améliorations:

Cellule d'énergie à décharge


Cellule d'énergie au diatum


Cellule d'énergie à ions : Cette cellule est idéale contre les droïdes de
combat car elle surcharge leurs systèmes électroniques


Cellule d'énergie de Telgorn T1


c. Les émetteurs

Emetteur de parade : Cet émetteur a été fait dans le but de mieux parer les tirs de blasters.


Emetteur de parade : Celui-ci, à la différence du précédent, a été optimisé pour les combats au corps à corps.


Emetteur de désordre nerveux: Cet émetteur projète un rayon qui perturbe le système nerveux de la victime a
chaque contact.


Emetteur de Phobium : Créé pour les duellistes très agressifs, cet émetteur est plus lourd et moins maniable qu'un émetteur de désordre nerveux. Il perturbe d'avantage le système nerveux de l'adversaire au contact.


d. Les lentilles

Lentille de Kunda : Principalement, la pierre de Kunda est utilisée dans les domaines de la médecine et des communications. Cependant, elle convient parfaitement pour être combinée avec une lentille classique afin de produire une lame plus large. La pierre de Kunda peut être utilisée de manière synthétique et pure, la deuxième donnant des effets plus puissants que la première.


Lentille de duel d'Ossus : Même si Ossus était connu pour sa bibliothèque, c'était aussi un lieu d'entraînement. Malgré la catastrophe de la supernova de Cron, on trouvait ce type d'équipement dans l'enclave. La lentille de duel était destinée à produire une lame de sabre laser qui puisse être maniée dans des situations où un contrôle total de la lame est requis.


Lentille de Dragite : Le dragite est généralement utilisée comme cristal de focalisation, mais il peut aussi servir de lentille à un sabre laser.


Lentille d'Adegan : Tout comme pour le dragite, l'adegan peut à la fois servir de focalisateur de rayon et de lentille de sabre laser.


Lentille de Pontite: Le pontite sert, lui aussi, de cristal focalisateur et de lentille de sabre laser.


Lentille de Byrhotse : Au départ, le byrhotse servait essentiellement à créer des lentilles de caméra infra-
rouge. On l'utilise maintenant aussi dans d'autres domaines, dont celui des lentilles de sabres laser. Il peut être également utilisé de manière pur, ce qui augmente les dégâts qu'elle peut produire.


Lentille de gemme à rayon : La gemme à rayon est souvent utilisée dans la fabrication d'ordinateurs optiques,
comme ceux de navigation. Il n'est donc pas surprenant qu'elle serve aussi à créer une lame de sabre laser extêmement concentrée.


Lentille vibratoire : Cette lentille vibre très rapidement, ce qui donne une lame moins stable, mais plus meurtrière.


e. Autres modifications

Outre les parties vues précedemment, la sabre laser peut se métamorphoser en différentes variantes, tant aux niveaux de la forme que de la lame. La plupart du temps, quand un Jedi applique ce genre de modifications, c'est pour que son arme corresponde à son style de combat :


Sabre laser incurvé : Ce sabre est particulier à la Forme II. Dooku, maître de cette forme, modifia son arme de telle sorte qu'elle lui permit d'en obtenir un contrôle parfait. De même, Komari Vosa et Asajj Ventress ont utilisé des sabres de ce style.


Petit sabre laser : On utilise généralement ces petits sabres laser dans la main non-directrice quand le Jedi se bat à deux armes, ce qui en fait une arme parfaitement équilibrée. Ainsi, l'Ordre connut son nombre de Jedi qui se battait avec deux armes : Kavar et Sora Bulq, par exemple. Elle sert alors de dague ou de sabre d'appoint. Cependant, d'autres personnes maniaient ce sabre laser seul, comme Yuthura Ban ou encore Freedon Nadd. D'autres encore utilisent ce type de sabre laser à cause de leur petite taille, comme Yoda.


Double sabre laser : Extrêmement rare, cette arme est le plus souvent associée aux Jedi attirés par le Côté Obscur de la Force car elle fut créée à l'origine par Exar Kun, un ancien Jedi devenu Seigneur Sith. Par la suite, d'autres Sith utilisèrent ce sabre pour affronter les Jedi, comme Dark Bandon ou Dark Maul. Cela dit, cette arme ne se cantonne pas aux adeptes du Côté Obscur, des Jedi la maniant aussi pendant l'Ancienne et la Nouvelle République (par exemple Bastila Shan ou Zez-Kai Ell)


Sabre laser fourché : Cette arme est en fait un sabre laser simple, avec, sur le manche est un deuxième émetteur d'où surgit une lame plus petite, perpendiculairement à la principale. Le Maître Jedi Roblio Darté s'en était fabriqué un. Il l'utilisa lors de son ultime duel face à Dark Vador, sur Kessel.


Fouet laser : Le fouet laser est un sabre laser très spécial. En fait, il s'agit d'un fouet, dont la poignée est celle d'un sabre laser. La lame se crée sur la ou les lannières. Son maniement est encore plus difficile que pour un double lame. Durant les événements de la Guerre des Clones, pour sa mission sur Ord Cestus, Obi-Wan Kenobi en fabriqua un pour Kit Fisto. Plus tard, le fouet laser devint l'arme de prédilection de Lumiya, élève de Dark Vador.


Grand sabre laser : Ceci n'est qu'un simple sabre laser dont la lame est nettement plus grande que pour les modèles standard et ce, pour s'adapter à la personne qui le manie, personne généralement très grande. Dark Malak ou encore Desann utilisèrent leur grand sabre laser pour affronter respectivement Revan et Kyle Katarn.


Canne laser : Cette arme était celle du Maître Jedi Zao. Elle se composait d'un long morceau de bois droit, auquel étaient incorporées les éléments d'un sabre laser.


Tonfa-laser : Ce sabre laser a la forme d'un tonfa. La lame surgit par le bas, le potentiel de cette arme est difficile à exploiter, mais avec de l'entraînement et l'aide de la Force, elle devient une arme redoutable. Maris Brood, qui survécu à l'Ordre 66 de Sidious, en avait deux à lames vertes.

postée le 19-12-2007 13:53
1 commentaire(s)

 
Conception du sabre laser : 1. Construction

De nombreuses personnes dans la galaxie pensent qu'un Jedi alimente son arme avec la Force. Cette rumeur est à moitié fausse car, en manipulant la Force avec adresse pour fabriquer son bien, le Jedi lie les composants de son sabre qui devient alors plus qu'un banal assemblage électronique.La confection d'un sabre laser n'est pas si complexe pour un Jedi (ou un Sith) car il est dans un état de méditation pour assembler les pièces. Chaque sabre laser est aussi différent que le Jedi qui le brandit. Malgré ses différences extérieures à chaque arme, le mécanisme est le même pour tous.

Différentes pièces sont nécessaires, dont quatre fondamentales : une cellule d'énergie, une lentille, un émetteur de lame et un cristal. La cellule d'énergie est, comme son nom l'indique, une cellule qui fournit l'énergie pour que le sabre fonctionne. La lentille permet de réduire le rayon à sa longueur standard d'un mètre. L'émetteur de lame est le disque lisse, sur la garde, qui permet de projeter la lame. Enfin, le cristal sert à la production et à la couleur de cette lame. A ajouter à ces éléments, une poignée, un port d'alimentation (ou de chargement), un stabilisateur de flux et des boutons (touches, interrupteurs...). Avec toutes ces pièces, le Jedi est en mesure de commencer la construction de son bien le plus précieux.

En général, il faut au Jedi environ un mois pour arriver à ses fins. Mais, durant la Guerre des Clones, les Maîtres Jedi avaient trouvé une technique qui permettait de passer de 30 jours à 2. Même si cela paraît aberrant, voire utopique de réduire ainsi le temps de fabrication, cela n'est pas impossible pour un Jedi. Par exemple, Corran Horn, un novice dans les voix de la Force, en est la preuve vivante quand il conçut ainsi son sabre, avec en guise de poignée le tubulure du guidon d'une moto-jet.

Donc, une fois le matériel réuni, le Jedi peut se lancer dans la conception de son sabre laser. Il installe le bouton d'activation et les barrettes de connexion au circuit dimetris, circuit qui permet de moduler l'énergie. Le tout est ensuite enveloppé d'une bande isolante (pour éviter des fuites d'énergie) et introduit dans une poignée de 25 à 30 cm (taille standard). Puis, le Jedi place la lentille et le cristal qui donnera la couleur de la lame. Le cristal se trouve dans une chambre d'énergie. Dans celle-ci, le Jedi peut aussi ajouter jusqu'à deux cristaux, alignés avec celui qui donne la couleur. Cette partie se situe au centre du manche. Au niveau de la jonction entre la poignée et la lame, il installe l'émetteur avec sa précieuse matrice. Finalement, il loge la cellule d'énergie à l'opposé de l'émetteur, tout en la branchant au conducteur du champ d'énergie, aux bobines supraconductrices et au port de chargement pour charger le sabre laser. L'arme est alors prête à fonctionner. Cependant, si les différents pièces sont mal installées, le sabre explose, emportant avec lui la personne qui l'a activé. Mais il est très rare de voir ce cas de figure, et le sabre laser fonctionne pour sa première activation toujours bien.

Voici la coupe d'un sabre laser (celui d'Anakin Skywalker). On remarquera que quelques éléments ne sont pas visibles, comme la lentille ou les bobines supraconductrices: Voir l'image.

Quand le Jedi appuie sur le bouton d'activation, l'énergie de la cellule se propage dans la chambre du cristal (ou des cristaux) qui donne ses particularités au faisceau. Cette énergie est ensuite canalisée dans une matrice et passe par la lentille (au centre du manche) qui est chargée positivement, avant de repasser dans une ouverture à la charge négative grâce à un canaliseur de flux à haute capacité. Enfin, les supraconducteurs jouent leur double rôle : le premier qui consiste à transférer l'énergie du canaliseur de flux à la cellule d'énergie, et le deuxième qui est justement d'empêcher toute fuite d'énergie. Si fuite il y avait, cela se traduirait par une lame qui dégage de la chaleur. Les bobines supraconductrices font du sabre laser une arme auto-rechargeable. Le résultat est une lame créée par un faisceau stable d'environ un mètre. A l'allumage, la lame produit un effet gyroscopique, rendant sa manipulation par une personne non-Jedi très dangereuse. Le sabre laser ne perd de l'énergie que s'il tranche de la matière, que ce soit du métal ou des êtres organiques, par exemple. Lorsque deux lames laser se croisent, contrairement à beaucoup d'idées reçues, l'arme ne perd pas d'énergie. Une lame ne peut pas en couper une autre.

postée le 19-12-2007 13:49
0 commentaire(s)

 
Sabre laser ou « Lightsaber »

(sabre luminescent, ou sabre de lumière).
Il s'emploie comme un sabre classique, sauf qu'il peut traverser de nombreuses matières solides (en les coupant) aussi facilement que s'il fendait l'air.

une lame d'énergie pure est créée grâce à un cristal. Il peut régler la longueur de la lame d'énergie, mais on ne précise pas comment. La lame semble être très chaude (elle peut faire fondre des blindages lourds en pénétrant dedans)

Le faisceau peut couper presque toutes les matières excepté :

* un autre laser (peut dévier ceux des blasters)

* le minerai cortosis
* la plupart des champs de force
* l'alliage phrik
* les super conducteurs
* le fer mandalorien
* les matériaux très denses comme les blindages lourds qui ralentissent la pénétration de la lame mais ne l'empêchent pas de rentrer
* Les Yuuzhan Vong ont également développé des armures (Crabe Vonduun) et armes (Baton Amphi) qui repoussent les lames de sabres laser par l'intermédiaire d'un champ de force obtenu grâce à une conception biologique.

Avant la création de l'Ordre Jedi et quand l'Ancienne République se formait, les premiers sabres laser étaient développés en tant qu'arme de siège. Ils nécessitaient une source d'énergie auxiliaire qui était généralement portée sur le dos et par la suite à la ceinture. Ces sources d'énergie et les composants des sabres furent miniaturisés au maximum afin d'obtenir un sabre totalement indépendant et plus pratique. Cette nouvelle forme de sabre fut ainsi utilisée dès les premiers temps de l'Ancienne République.

Dans la trilogie originale les lames étaient bleues et plus tard également vertes pour les Jedi alors que les lames rouges étaient exclusivement réservées aux Sith bien que les premiers Seigneurs Sith utilisaient des sabres alchimiquement modifiés car leur technologie n'a été développée qu'après l'exil des Jedi Noirs.

Les divers documents de l'univers étendu de Star Wars décrivent des couleurs incluant beaucoup de variations de bleu, vert et rouge ainsi que des couleurs telles le violet, orange, argent, turquoise, rose, bronze, jaune, vert émeraude et également entre autres blanc ou or. La complète gamme de couleur des cristaux et donc de couleur des lames est inconnue. Cependant nous savons que dans les temps plus récents, la plus petite gamme de couleur est en partie due au fait que l'Empire a détruit les grottes où l'on trouvait les cristaux. Les cristaux synthétiques ont alors remplacé les cristaux naturels mais ceux-ci étaient soit bleus soit verts.

Le Jedi Gantoris créa une lame violette avec des motifs d'arc-en-ciel ondulants autour du cœur blanc du faisceau.

La couleur du sabre laser dépend donc du cristal utilisé pour concentrer le rayon lumineux. Les lames bleues sont souvent associées aux Jedi gardiens, les lames vertes aux Jedi consulaires, les jaunes aux Sentinelles Jedi et les rouges aux Sith et aux Jedi noirs. Presque tous les Jedi utilisant des lames violettes étaient très puissants et à l'origine de grands changements.

Chaque Jedi ou Sith est libre de choisir son sabre laser. Souvent le cristal est choisi durant l'apprentissage, quand le Jedi n'est encore qu'un Padawan et quand lui et son maître font le voyage jusqu'à la planète Illum afin de choisir un cristal. Avant la bataille de Ruusan, les Jedi utilisaient toutes les couleurs connues. Mais après, les Jedi se mirent à choisir des cristaux plus courants comme les bleus et verts. Mace Windu quant à lui brava les obstacles de la planète Hurikane afin de trouver un rare cristal violet.

Les cristaux synthétiques rouges prisés par les Sith peuvent créer en quelque sorte une lame plus puissante mais ne sont pas aussi pures à cause de leur nature artificielle et peuvent donc ainsi être jugés indésirables par certains. Les Sith ont apparemment accès à un grand stock de cristaux. Une des raisons pour lesquelles ils préfèrent le rouge est que c'est la couleur du sang de la plupart des espèces connues, humains en tête.

Le choix de la couleur repose également sur la priorité du Jedi. Si un Jedi choisit une couleur bleue, cela signifie qu'il se concentrera sur le combat au sabre plutôt que sur la maîtrise de la force. Si la couleur verte est choisie, cela indique qu'il préfère l'étude de la force à l'étude des techniques de combat au sabre. La couleur rouge est pour ceux qui étudient les techniques du côté obscur de la force. Le violet est rare mais pas uniquement à cause de la difficulté d'obtenir le cristal, le violet est en effet le mélange du bleu et du rouge ce qui indique que le Jedi a étudié les différentes formes de combat au sabre mais également les techniques du côté obscur. Ce n'est cependant pas systématiquement le cas.

Détail du sabre laser de Dark Vador

Caractéristiques : Constructeur : Dark Vador Type : sabre laser (lame de lueur rouge)

Description : Le sabre laser de Vador fut en de nombreux points supérieur au sabre laser traditionnel des Jedi. Comme tout Jedi et Sith, Vador fabriqua son sabre laser à la main. Son sabre fonctionnait un peu selon le même principe qu'un arc énergétique étroitement contrôlé, nécessitant des éléments émetteurs provenant de quartz naturels qui sont totalement impossibles à synthétiser. La moindre erreur d'ajustement peut provoquer une explosion de l'arme dès sa première activation. La lame rouge émise n'avait pas de masse. Lors de l'allumage du sabre laser la lame générée de façon électromagnétique causait un puissant effet gyroscopique rendant le sabre laser difficile à manier.

On disait souvent que les sabres laser racontaient l'histoire de leur propriétaire, celui de Vador ne dérogeait pas à la règle. Le sabre laser avec lequel Dark Vador tua Obi-Wan Kenobi, son ancien Maître, rappelait beaucoup celui qu'il possédait alors qu'il était encore du côté clair de la Force. L'arme de Dark Vador, fut une des dernières choses qu'Obi-Wan Kenobi vit avant de ne faire plus qu'un avec la Force.

Après ce duel contre son Maître, Vador se servit de son arme à maintes reprises, par exemple sur Bespin, lors d'un duel contre son fils, Luke Skywalker, où il lui coupa la main droite d'un seul coup. Vador perdit son sabre lors de son dernier combat contre son fils, lorsque ce dernier lui trancha la main.

Le style de combat de l'ancienne trilogie n'était pas très complexe ni très excitant : c'était un mélange d'escrime et de duel à l'orientale. Il était souvent suivi d'attaques vers le haut et vers le bas et éventuellement d'une petite pirouette sur soi-même qui était inutile mais qui devait donner un certain dynamisme au combat. Peter Diamond était à l'époque le superviseur des duels au sabre laser.

Même si les combats paraissaient spectaculaires à l'époque, ils ont aujourd'hui perdu de leur impact.

Pour la nouvelle trilogie, les combats, supervisés par Nick Gillard, reçurent un meilleur traitement, plusieurs styles (7 « formes ») et bottes étant codifiées. Voici les sept ainsi qu'une description succincte :

* Forme I, Shii-Cho : style de combat de base et enseigné au jeune Jedi. Il provient de l'ancienne utilisation des armes blanches (Vibrolame...).
* Forme II, Makashi : style de combat de duel au sabrolaser. Élégant, efficace et mortel, il est notamment utilisé par le comte Dooku alias Dark Tyranus
* Forme III, Soresu : style de défense par excellence, il est utilisé pour le renvoi des tirs de blaster. Utilisée par Obi-Wan Kenobi.
* Forme IV, Ataru : style de combat acrobatique et virevoltante, il s'agit d'une forme d'attaque. Utilisée par Yoda pour compenser sa taille et la portée de son bras
* Forme V, Shien/Djem So : prend des pouvoirs de la forme III pour les canaliser en pouvoirs offensifs. Anakin Skywalker/Dark Vador et Luke Skywalker sont des utilisateurs de cette forme.
* Forme VI, Niman : Forme diplomatique utilisée par beaucoup de Jedi quand le chancelier Palpatine était au pouvoir. Cette forme est équilibrée mais ne permet pas d'exceller dans tous les domaines. Cette forme fut fatale pour ses utilisateurs lors de la bataille de Geonosis.
* Forme VII, Juyo / Vaapad : Cette forme est la plus dure à apprendre et la plus dangereuse, surpuissante et imprévisible. Elle est généralement associée au côté obscur. Utilisée par Mace Windu et Dark Maul

-----------------------------------------------------------

Le sabre laser est l'arme des chevaliers combattant avec la Force, qu'ils soient du Côté Obscur ou du Côté Lumineux. La lame est un faisceau d'énergie pure, produit par généralement trois cristaux polis contenus dans le manche. Seuls les utilisateurs de la Force ont la compétence nécessaire pour l'utiliser. Tout autre utilisateur aurait autant de chances de se blesser que de blesser ses adversaires.

La petite histoire du sabre laser

Avant de devenir cette arme légendaire que nous connaissons, la naissance du sabre laser est un mystère. Certains pensent qu'il a été inventé par des techniciens proches des Jedi dans le but de soutenir un siège. D'autres affirment qu'il fut conçu sur Ossus, planète où se trouvent les cristaux adegan, par des Maîtres Jedi. Toujours est-il que les premières conceptions du sabre laser étaient grossières. A l'époque de la Grande Guerre de l'Hyperespace, les Jedi utilisaient des armes nécessitant une batterie relativement lourde, portée sur le côté et rattachée à l'arme par un long cordon. Ce fut avec ces armes archaïques que l'Ordre affronta l'Empire Sith de Naga Sadow. De nombreux guerriers Massassis tombèrent sous ces lames énergétiques.

A l'époque d'Exar Kun et de Revan, les sabres laser avaient évolué. La grosse batterie encombrante qu'on portait sur le dos avait laissé sa place à une simple petite cellule intégrée directement dans le manche du sabre. C'est le sabre laser standard. Les Chevaliers de l'Ancienne République le maniaient avec beaucoup de dextérité. C'est également à cette époque que des variantes commencèrent à apparaître, comme le double lame qui fut créé au départ par le Seigneur Kun.

Après la Guerre des Clones et la Grande Purge Jedi, voir un sabre laser était extrêmement rare. L'arme était devenue une relique, un symbole d'une autre époque. Durant les heures sombres de la Guerre Civile Galactique, une des seules lames qui brillait était celle du Seigneur Sith Dark Vador pour le compte de l'Empereur et de son Empire. Avec la résurrection de l'Ordre Jedi sous la tutelle de Luke Skywalker, le sabre laser retrouva ses lettres de noblesse. La fabrication d'une de ces armes à cette époque était difficile, à cause du manque d'informations causé par Dark Sidious. Mais, grâce aux savoirs laissés par quelques Jedi, comme Obi-Wan Kenobi avec son journal ou Nejaa Halcyon dont les connaissances ont été stockées par son meilleur ami Rostek Horn, des Jedi comme Skywalker et Corran Horn purent concevoir leur propre arme. De plus, le Nouvel Ordre put compter sur les centaines de sabres laser en état de marche que Maître Ood conserva pendant plus de 3000 ans. De plus, il est arrivé qu'une personne parvienne à construire un sabre Jedi sans aucun enseignement et autres, comme Jaden Korr. Plus tard, le sabre ne se cantonna plus uniquement aux Jedi et aux Sith, mais aussi aux Chevaliers Impériaux avec leur lame blanche.

Quelles que soient les différentes épreuves rencontrées par ces différents ordres, le sabre laser brillera toujours, pour le bonheur ou le malheur de la galaxie.


postée le 19-12-2007 13:45
0 commentaire(s)

 
star wars: the force unleashed

Le chapitre suivant dans la saga star wars : star wars: the force unleashed décrit l'histoire de l'apprentis secret de Dark Vador, une figure mystérieuse qui a été entrainé par le seigneur sith. Menaçant de forcer les dernier jedi à se montrer.

postée le 05-12-2007 14:17
0 commentaire(s)

 

110 articles  •  page 2 sur 11  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 11
  •   
      

     


    Aucun lien...

    Avertir l'administration des blogs AW du contenu de ce site
    AnakinWeb décline toute responsabilité quant aux propos contenus dans les blogs.
    © 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW - AnakinWeb France / Lucasfilm ltd.