alek
 

Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il y a que l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force.

 





 
 
 


Vous aussi créez votre blog... Accueil

Mace Windu

un des derniers membres du Conseil Jedi avant le génocide des Jedi. Sa sagesse et sa puissance sont légendaires.

En plus de sa réputation de sage, Windu est considéré comme l'un des meilleurs combattants au sabre laser de l'Ordre Jedi. Il est même le créateur d'une technique particulière de combat au sabre laser : le vaapad, technique de combat très dangereuse car très proche du style Sith, qui fait appel aux sentiments dans un combat et rapproche dangereusement son utilisateur vers le côté obscur si celui-ci ne peut maîtriser suffisamment ses sentiments. Il s'agit d'une technique extrêmement puissante, qui fut interdite.

Mace Windu est un humain du peuple Korun, à la peau sombre, originaire de la planète Haruun Kal. Il semblerait que les Korun soient les descendants de rescapés Jedi s'étant écrasés sur la planète. Ceci pourrait expliquer la grande maîtrise de la Force que le maître Jedi détient. Lorsqu'il avait à peine six mois, ses parents moururent et il fut amené à l'Ordre Jedi. Devenu un Jedi émérite, il est nommé au Conseil avant l'âge de trente ans, ce qui est une position exceptionnelle pour quelqu'un de si jeune. Windu eut pour padawan Echuu Shen-Jon (qui survivra à la purge de l'Ordre 66) et la sage Depa Billaba. Son pouvoir spécial était de détecter les lignes de failles et points de rupture de toute chose, d'un simple objet jusqu’à une société entière.

Dans les événements qui ont abouti à la bataille de Geonosis, Mace Windu mena un bataillon de Jedi chargé de secourir le chevalier Obi-Wan Kenobi sur le point d'être exécuté en compagnie d'Anakin Skywalker et de la sénatrice Padmé Amidala sur ordre du comte Dooku. Lorsque le groupe se dévoila dans l'arène de Geonosis, Mace Windu descendit affronter Jango Fett et tua le chasseur de primes. Il survécut aux assauts des droïdes séparatistes jusqu’à l'arrivée bienvenue de Maître Yoda en personne, à la tête de l'armée de clones nouvellement réquisitionnée par le Chancelier Palpatine pour défendre la République de la menace Séparatiste.

Pendant la Guerre des clones, Maître Windu fut l'un des grands généraux de l'armée de la République et joua un grand rôle dans la défense de Coruscant aux côtés de Maître Yoda.

Après le sauvetage du Chancelier Palpatine sur le vaisseau amiral du Général Grievous (la Main Invisible), il apprend grâce à Anakin Skywalker que le seigneur Sith Dark Sidious n'est autre que le Chancelier en personne. Décidé à arrêter le Sith, le maître Jedi se rend à son bureau accompagné de trois autres Jedi choisis parmi les plus grands bretteurs de l'Ordre, Agen Kolar, Saesee Tiin et Kit Fisto, pour le mettre hors d'état de nuire. Malgré tout, la puissance du Sith fut telle qu'il finit très rapidement seul contre Windu. Mais les capacités du maître Korun au combat au sabre-laser sont si exceptionnelles qu'il le maîtrise et finit par désarmer et mettre à terre Sidious (à moins bien sûr que ce dernier n'ait fait durer le combat en attendant l'arrivée d'Anakin). Son combat était sur le point d'être remporté si Anakin Skywalker, n'était pas intervenu par dépit pour sauver le Sith, celui-ci étant le seul détenant le pouvoir de sauver son épouse Padmé d'une mort certaine. Le jeune Anakin Skywalker, désespéré, trancha la main de Maître Windu qui, terrassé par la douleur et déstabilisé par la volte-face de l'Élu, subit la puissance des éclairs de Palpatine de plein fouet et fut projeté à travers la fenêtre du bureau du Chancelier. Son destin est inconnu ensuite. On suppose qu'il mourut suite à ce combat.

Doté, du don de prescience comme de nombreux Jedi, Windu avait eu, les dernières nuits précédant ce jour funeste, une vision de l'invasion Yuuzhan Vong qui devait survenir quelques décennies plus tard et à laquelle aurait à faire face la Nouvelle République.

postée le 05-11-2007 15:34
0 commentaire(s)

 
Luminara Unduli

Cette Mirialanne à la peau brune, aux grands yeux bleus lumineux et aux tatouages faciaux, fut l'une des conseillères du Conseil Jedi et une grande combattante. Elle développa avec son apprentie une technique de combat qui transformait son corps en arme, lui permettant de faire des mouvements incroyables que peu de personnes pouvaient reproduire.

Même si elle passa très peu de temps sur sa planète natale, Luminara fit en sorte d'en connaître le maximum, et ses connaissances dépassèrent celles des habitants de Mirial. Mirialanne d'origine, Barriss Offee fut ainsi choisie avec un très grand soin par Unduli, en tant que Padawan, et leurs tempéraments similaires leur fit développer une relation proche de celle d'une mère et d'une fille. Et contrairement aux autres partenariats, elle ne sermonnait ni ne remettait jamais en cause son apprentie, lui laissant apprendre de ses erreurs et l'appelait plutôt ma chère que Padawan.

Lors de la Bataille de Geonosis, Luminara Unduli mit à profit ses incroyables qualités physiques pour affronter des dizaines de droïdes de combat. Elle fut l'une des rares survivantes, avec sa Padawan Barriss Offee.

Peu après la Bataille de Coruscant, la Mirialanne fut envoyée sur la planète Kashyyyk avec le Maître Yoda, pour aider les Wookiees dans leur lutte contre les forces Séparatistes. Toutefois, lorsque les soldats clones eurent pour consigne d'executer l'Ordre 66, le Maître Jedi Luminara Unduli fut prise pour cible par les militaires républicains et fut tuée. Elle se fait tuer sur la planète des Wookies

postée le 05-11-2007 15:31
0 commentaire(s)

 
Kit Fisto

Fisto était un Nautolan né sur la planète Glee Anselm. Il est connu pour son sourire qui lui est propre et sa relation peu habituelle avec le jedi Aayla Secura, une relation qui dépassait les bornes du code des Jedi.

Ce chevalier Jedi est un amphibien pouvant respirer sous l'eau. Il participa à la Bataille de Géonosis et à la Guerre des Clones en tant que génèral notamment dans la campagne de la planète Mon calamari qui fut grâce a lui une victoire totale. Il fut l'un des trois Jedi qui accompagnèrent Mace Windu pour l'arrestation du Chancelier Suprême Palpatine et périt par la main de celui-ci, étant trop puissant pour la plupart des Jedi, Palpatine lui entailla la hanche et l'estomac. Avant son décès, Kit Fisto était un des plus grands Jedi ; il était reconnu pour sa sagesse et sa puissance au combat. Il était souvent patient et pacifique mais prenait parfois plaisir au combat, il était expert dans la Forme 1 (Shii-Cho) : considéré comme la forme de combat de base.

postée le 05-11-2007 15:28
0 commentaire(s)

 
Ki-Adi-Mundi

Ki-Adi-Mundi naquit sur Céréa, une planète de la Bordure Extérieure en 92 Av.BY. Alors qu'il avait quatre ans son potentiel Jedi fut identifié par la Jedi qui se faisait appeler la Femme Sombre et bien qu'il soit trop âgé selon les critères de l'Ordre Jedi, celle-ci demanda à son père l'autorisation de rentrer dans l'ordre. Il commença par refuser car seul un Céreen sur vingt était un mâle et avoir un fils était considéré comme une chance et apportait statut et honneur.

Malheureusement, le fait d'avoir un enfant mâle engendrait également la convoitise et un bandit tenta d'enlever l'enfant. Pour mettre son fils à l'abri et dans l'espoir qu'il devienne un protecteur pour la galaxie, le père de Ki-Adi-Mundi le confia à la Femme Sombre. L'enfant partit pour le Temple Jedi où le Conseil Jedi le confia à Maître Yoda.

Ki-Adi-Mundi s'épanouit au sein du Temple et devint un jeune homme doué aux réactions incroyables qui étaient encore amplifiées par les capacités précognitives qu'il manifestait déjà enfant. Malgré sa grande puissance dans la Force, Ki-Adi-Mundi possédait une grande faiblesse : il avait trop confiance en ses propres capacités et avait tendance à se livrer à une introspection excessive, sans doute à cause de ses deux cerveaux.

À vingt-cinq ans, Ki-Adi-Mundi devint Chevalier Jedi. Il reçut bientôt des nouvelles alarmantes de chez lui et le Conseil lui donna à contrecœur l'autorisation de retourner sur Céréa. Le jeune Jedi était persuadé que les bandits qui sévissaient sur Céréa étaient mené par Bin-Garda-Zon, le criminel qui avait autrefois attaqué son père. Il se présenta au camp des brigands où il provoqua leur chef en duel. À sa grande surprise, Zon avait été destitué et le chef des brigands était une jeune guerrière puissante et dangereuse qui le battit.

Le Chevalier Jedi fut capturé, mais parvint à s'échapper et remporta son second duel contre la reine des bandits. Le vieux Zon tenta alors de le tuer mais Ki-Adi-Mundi repoussa son attaque grâce à la Force. Il épargna le vieux Céréen et ordonna aux bandits de se disperser.

Cet épisode avait rendu Ki-Adi-Mundi plus sage et il resta sur Céréa en tant que Jedi Gardien. Compte tenu du manque de Céréens mâles, le Conseil Jedi lui donna exceptionnellement l'autorisation de se marier. Il prit une épouse principale, Shea et quatre épouses d'honneur. De ces unions naquirent sept filles.

Durant vingt années, il accomplit sa tâche de Jedi Gardien de Céréa mais préserver sa planète de l'influence d'étrangers désirant s'emparer du guilea, un puissant narcotique dont Céréa était le seul producteur, devint de plus en plus ardu. Le plus dangereux était sans aucun doute Ephant Mon, un des agents préférés de Jabba le Hutt. Il enleva une des filles du Chevalier Jedi, Sylvn et une de ses amies et les emmena sur Tatooine où il les vendit à Jabba.

Ki-Adi-Mundi se rendit au Palais de Jabba et sauva les deux jeunes filles. Alors qu'il se trouvait sur Tatooine, il découvrit par hasard la preuve que la Fédération du Commerce achetait des armes illégales au Hutt.

Impressionné, le Conseil Jedi lui proposa alors la place laissée vacante par la mort du Maître Jedi Micah Giiett, chose exceptionnelle pour un simple Chevalier Jedi qui n'avait encore pas pris de Padawan.

En 32 Av.BY, la mort de Qui-Gon Jinn et la preuve du retour des Sith ébranlèrent le Conseil. Peu après, des rapports provenant de Tatooine laissèrent à penser qu'un Jedi disparu depuis quinze ans, le puissant Sharad Hett, était devenu un Homme des Sables. Si c'était vrai, l'Ordre aurait besoin d'avoir un aussi grand guerrier dans ses rangs pour combattre la menace des Sith qui ne faisait que croître.

Ce fut Ki-Adi-Mundi qui fut chargé d'enquêter sur la véracité de ces faits et si Sharah Hett était en vie, de le convaincre de retourner dans l'Ordre Jedi. Il retrouva Hett vivant, mais les troubles que connaissaient Tatooine l'empêchèrent de mener sa mission à bien. La situation se compliqua quand la chasseuse de primes Aurra Sing, une ancienne Padawan animée d'une haine féroce envers tous les Jedi, tua Hett.

Avant de mourir, Sharad Hett lui fit promettre de poursuivre la formation de son fils, le jeune A'Sharad Hett. Ki-Adi-Mundi ramena l'adolescent sur Coruscant et le prit pour Padawan. Il l'instruisit pendant deux ans jusqu'à la mission visant à capturer Aurra Sing. Le Padawan réussit à triompher de l'assassin de son père mais se sentit souillé par la colère qu'il avait éprouvé et craignait de sombrer dans le Côté Obscur. La Femme Sombre, qui s'était spécialisée dans les cas difficiles, proposa alors d'achever la formation du garçon.

A'Sharad Hett devint plus tard Chevalier Jedi tandis que Ki-Adi-Mundi accédait au rang de Maître.

Il fut un des acteurs, au côté de Maître Yoda et Mace Windu, de la Bataille de Geonosis contre les forces séparatistes dirigées par le Comte Dooku. Après le combat dans l'arène, il mena l'assaut avec Plo Koon et d'autres Jedi contre les Sphères de la Fédération du commerce pour désactiver les droïdes. Il réussit sa mission mais malheureusement, cette fois-ci les droïdes étaient équipés d'un système de contrôle indépendant.

Plus tard, alors que Ki-Adi-Mundi dirigeait sur Hypori une équipe de combat Jedi composée de lui-même et des Jedi Shaak Ti, Aayla Secura, K'Kruhk, Daakman Barrek, Sha'a Gi, et Tarr Seirr, ils furent attaqués par le Général Grievous. Daakman Barrek, Sha'a Gi, et Tarr Seirr furent tués durant l'affrontement.

Ironiquement, ses devoirs de Général au sein de la Grande Armée de la République l'empêchèrent de porter assistance à son propre monde, Céréa, quand il fut attaqué. Toute la famille de Ki-Adi-Mundi, que ce soit ses femmes ou ses filles, périrent durant la Bataille de Céréa qui eut lieu seize mois après le début du conflit.

À la même époque, Obi-Wan Kenobi fut porté disparu durant la Bataille de Jabiim et Ki-Adi-Mundi se vit confier la formation de son Padawan Anakin Skywalker. Quand Obi-Wan refit surface, ce fut avec une certaine joie et un grand soulagement qu'il lui rendit son Padawan fougueux et désobéissant.

À la fin de la Guerre des Clones, Ki-Adi-Mundi commanda des troupes sur la planète Mygeeto. Alors qu'il allait lancer l'attaque décisive contre les Séparatistes, les clones reçurent de Palpatine l'Ordre 66 leur ordonnant de tuer tous les Jedi. Lorsqu'il vit que ses clones n'avançaient plus et le visaient avec leurs armes, il dégaina son sabre laser et commença à bloquer leurs tirs, mais trop nombreux, ceux-ci finirent par tuer Ki-Adi-Mundi, l'un des plus puissants et importants maître Jedi de sa génération.

Quand l'Empire Galactique fut proclamé, un rapport officiel rédigé par Sate Pestage prétendit que Ki-Adi-Mundi avait été exécuté parce qu'il avait armé une bombe sur le pont de Mygeeto.

postée le 05-11-2007 15:25
0 commentaire(s)

 
Jocasta Nu

Jocasta Nu était la bibliothécaire en chef des Archives Jedi à l'époque de la Guerre des Clones qui avait tendance à se montrer présomptueuse sur le fait que ses chères Archives contenaient tout le savoir connu. Ses robes longues arboraient des symboles Ansata, preuve de la dévotion qu'elle portait au savoir et à l’érudition.

Durant sa carrière, Jocasta forma de nombreux padawans, y compris la future Main de l’Empereur, Jerec, et Olee Starstone, dont elle était le Maître l’année précédant la Guerre des Clones.

Selon certains, c'est Anakin Skywalker, alors séduit par le côté obscur, qui la tua.

postée le 05-11-2007 15:22
0 commentaire(s)

 
Jerec

Jerec est un Jedi Noir et le commandant du Destroyer impérial Vengeance

Il est le responsable de la mort de Morgan Katarn, le père de Kyle. Cherchant à localiser la Vallée des Jedi, il vole les plans au père de Katarn, directement chez lui. Pour cela, il demande à Sariss, Yun et Boc de s'en occuper.

Il a aussi l'aide de Maw, mais celui-ci s'est fait couper la moitié du corps par un Jedi. Maw vit toujours avec l'aide d'une plateforme volante greffée au reste de son corps. Sariss, Yun, Boc et Maw sont des Jedi Noirs au service de Jerec. Celui-ci se retrouve peu de temps après dans la Vallée des Jedi, rattrapé par Kyle Katarn. Après avoir vu Kyle terrasser Maw, Jerec prit en otage Jan Ors et essaya de tuer Kyle mais échoua. Il réussit à prendre le pouvoir de la Vallée mais Kyle le bat en duel au sabre laser. Son enveloppe corporelle disparue et son esprit rejoignit la Force. Depuis ce temps, Kyle Katarn fut un héros dans toute la galaxie.

postée le 05-11-2007 15:19
0 commentaire(s)

 
Even Piell

Originaire de Lannik, ce Maître Jedi au visage impassible n'a jamais oublié son monde natal. Devenu Chevalier Jedi, il retourne ainsi auprès de ses semblables afin d'assurer la sécurité du monarque local et de sa famille.

Lorsque la planète Lannik se voit menacée par les terroristes du Laro Rouge (qui espèrent la chute du régime en place), Even Piell se bat ainsi contre huit d'entre-eux et en tue sept sans aucune aide extérieure. L'opération lancée ce jour-là par le Laro Rouge visait toutefois, en plus de la famille royale, un couple de diplomates corelliens. Adi Gallia, fille des diplomates secourus et elle-même Jedi, s'estime dès lors redevable envers Maître Piell.

Celui-ci garde de ce combat une cicatrice en lieu et place de l'œil gauche qu'il a perdu en capturant le chef du commando, Myk'chur Finux Zug. Even Piell a en effet refusé qu'on lui greffe une prothèse électronique afin de montrer sa détermination sans faille à ses adversaires futurs (lesquels auraient éventuellement tendance à sous-estimer un être de si petite taille).

Piell a l'occasion de revoir Zug sur Malastare lorsque les dirigeants de Lannik acceptent d'y rencontrer les responsables du Laro Rouge dans le but de négocier une trève. Aidé de quelques autres Jedi, il déjoue alors un nouveau complot et sauve la vie du jeune roi R'cardo Sooflie IX qui se montre néanmoins beaucoup plus ingrat que son père (au service duquel Even Piell a passé de nombreuses années). Lorsque Darth Sidious lanca l'ordre 66, il fut l'un des nombreux jedi tués dans le temple jedi.

postée le 05-11-2007 15:17
0 commentaire(s)

 
Echuu Shen-Jon

Ancien padawan de Mace Windu, Echuu Shen-Jon était un Jedi émérite qui mena de nombreuses actions au cours de la guerre des Clones. Il finit cependant par trahir ses ordres dans le but de venger son padawan, tué par Sevr'ance Tann, l'apprentie du Comte Dooku.

Il est l'un des rares utilisateurs d'une technique particulière de combat au sabre laser : le vaapad, technique de combat très dangereuse créée par son maître Mace Windu.

Au moment de l'Ordre 66, il parvint à se terrer et à échapper aux clone troopers. Il refit surface une dizaine d'années plus tard, afin d'aider la princesse Leïa à récupérer le Vor'na'tu, ancienne relique Jedi, au cœur de la base impériale de Hanoon. C'est au moment de fuir que Echuu, tentant de sauver la princesse, mourut au combat contre Dark Vador.

Quelques années plus tard, la princesse Leïa revint sur les lieux, ayant "reçu un message" du défunt Jedi. Elle parvint à détruire définitivement le Vor'na'tu, empêchant l'Empereur de mettre la main sur la puissante relique.

postée le 05-11-2007 15:14
0 commentaire(s)

 
Comte Dooku

Ancien chevalier Jedi, héritier d'une famille d'aristocrates et diplomates, il fut l'apprenti de Maître Yoda et le maître de Qui-Gon Jinn. Il se fit remarquer dans l'histoire de l'ordre Jedi en démissionnant de celui-ci, pensant que l'ordre allait dans la mauvaise direction en servant une république corrompue (fait mis en lumière dans l'épisode I). Homme fort d'esprit, ses idées étaient souvent en contradiction avec celles du Conseil et défiait souvent ce dernier. Ce trait de caractère se retrouve chez son disciple Qui-Gon Jinn.

Il a pour particularité d'arborer des sabres dont les manches sont courbés, leur conférant ainsi une plus grande maniabilité lors des duels. Autre particularité, il salue son adversaire avant chaque duel, dans la plus pure tradition des escrimeurs, ce qui lui confère une certaine élégance aristocratique.

Voilà près de 10 ans qu'il a sombré dans le côté obscur où il est connu sous le nom de Dark Tyranus ; il devient le second apprenti de Dark Sidious.


C'est sur les ordres de Dark Sidious que Dooku tua son ami, le Jedi Sifo Dyas, qui avait approché les cloneurs de Kamino pour procéder à la création d'une armée pour défendre la République. Dooku reprend le projet et recrute Jango Fett comme modèle à cloner.

D'un autre côté, toujours selon les directives de Dark Sidious, il entretient une agitation séparatiste et en prend la tête une fois la « guerre de sécession » déclarée lors de la bataille de Geonosis. Sous le nom de Dooku et usant de son influence dans les hautes sphères, il a fait appel à la richesse des plus puissants barons de la galaxie (commerce, industrie, secteur bancaire etc.), consolidant le mouvement séparatiste, lui permettant ainsi de défier la République fragilisée. Ainsi naquit la Confédérations des Systèmes Indépendants. Durant la bataille de Géonosis, il se distingua pour avoir tenu Obi-Wan Kenobi, ainsi qu'Anakin Skywalker en échec. Les deux Jedi ne furent sauvés que par l'arrivée du maître Jedi Yoda, que Dooku fut contraint de combattre. Il fut à son tour mis en échec lors du duel de Force contre Yoda, puis fut très légèrement dominé durant le duel au sabre laser. Néanmoins, il fragilisa la base d'une colonne qui pouvait menacer d'écraser les deux Jedi hors de combat. Yoda choisit de laisser Dooku s'en aller et sauva les deux Jedi. Le Sith put ainsi rejoindre le Seigneur Sith Dark Sidious, lui confiant les plans de l'Étoile Noire.

Durant la guerre des clones, le Sith enverra Asajj Ventress, Jedi ayant basculée du côté obscur de la Force et ayant ralliée la cause Sith, affronter Anakin Skywalker pour le tuer sur ordre de Dark Sidious, mission au cours de laquelle le jeune padawan la vaincra en puisant dans sa colère. Après la perte de Asajj Ventress, son fidèle bras droit ne sera autre que l'infâme et sans pitié Général Grievous à qui il enseignera l'art du sabre laser, le rendant redoutable pour les Jedi au combat.

Après trois ans de guerre continue entre les Forces Séparatistes et une République vacillante, le comte Dooku, ayant simulé l'enlèvement du chancelier Palpatine retrouvera à bord du vaisseau-amiral de la flotte Séparatiste, les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker venus dans l'intention de le délivrer, et engagera le combat.

C'est lors de cet ultime affrontement que, après avoir assommé le Général Kenobi, Dooku perdit ses deux mains de la lame de Skywalker. Espérant une grâce de son maître Palpatine, il fut surpris quand ce dernier ordonna à Skywalker de l'exécuter, afin d'en faire son nouvel apprenti. Le Comte Dooku réalisa trop tard que la trahison était la voie des Sith…On pense qu'après l'écrasement du vaisseau-amiral sur une zone d'atterrissage de Coruscant, le corps du Comte fut enseveli sous les débris du vaisseau.

postée le 05-11-2007 15:11
0 commentaire(s)

 
Depa Billaba

Née sur Chalacta, elle n'a que six mois lorsqu'elle est tirée des griffes d'une bande de pirates de l'espace par le Jedi Mace Windu. Celui-ci détecte immédiatement en elle une connexion particulière avec la Force et l'emmène sur Coruscant où elle ne tarde pas à devenir sa Padawan. Il la traite alors comme sa propre fille et lui enseigne le Vaapad, une technique de combat au sabre-laser qu'il a lui même développée.

En l'honneur de ses parents, qui n'ont pas survécu à l'attaque des pirates, Depa Billaba accorde une importance toute particulière à la culture chalactéenne et porte sur le front la Marque de l'Illumination qui lui a été remise lors de son accession au rang de Chevalier Jedi.

Devenue Maître Billaba, la jeune femme est avant tout une contemplative mais elle ne refuse aucune mission de terrain. Peu de temps avant la bataille de Naboo, elle est ainsi envoyée sur la planète Asmeru afin d'enquêter sur la tentative d'assassinat dont le Chancelier Suprême Valorum vient d'être victime de la part du Front Nebula. Elle porte également secours peu après à Mace Windu lorsque celui-ci est menacé par des trafiquants d'animaux dangereux sur Nar Shaddaa, l'une des lunes contrôlée par les Hutts.

Les qualités de pédagogue de Depa Billaba la conduisent finalement à s'impliquer dans la formation des jeunes Jedi sur Coruscant.

Peu de temps après la bataille de Geonosis (à laquelle elle ne participe pas directement), la jeune femme est envoyée en mission sur Haruun Kal afin de convaincre les Korunnai de soutenir l’Ancienne République face aux Séparatistes de la Confédération des Systèmes Indépendants. Le Conseil perd cependant sa trace avant d'obtenir des éléments d'information laissant supposer que Depa Billaba a basculé du Côté Obscur de la Force. Envoyé au secours de son ancienne Padawan, Mace Windu découvre une Jedi hagarde (elle a été jusqu'à arracher la Marque de l'Illumination de son front) devenue sous l'influence du "lor pelek" (ou sorcier) Kar Wastor l'une des instigatrices de la lutte sans merci des Korunnai contre les Balawai, alliés aux Séparatistes.

Lorsqu'il lui rappelle qu'elle a enfreint son devoir de réserve et qu'elle aurait dû avertir ses pairs de la situation avant d'agir de façon aussi violente, Depa Billaba annonce à Maître Windu qu'elle quitte l'Ordre Jedi. Mais devant le refus de ce dernier de voir l'une des ses plus brillantes élèves renoncer à ses engagements, celle-ci se met à douter dangereusement de ses propres convictions. Atteinte par la déflagration d'une grenade à protons lors de nouveaux combats, la jeune femme sombre finalement dans l'inconscience sans avoir pris de décision et lorsque Mace Windu tente de la ranimer, elle réagit violemment en le blessant d'un coup de son sabre laser.

Le Jedi survit à sa blessure et parvient même à vaincre les Balawai mais entre temps, l'esprit de Depa Billaba (qui a tenté de mettre fin à ses jours en comprenant qu'elle avait failli tuer son bienfaiteur) s'en est allé : émotionnellement et mentalement détruite, elle est reconduite sur Coruscant et soignée par les guérisseurs Jedi du Temple (à commencer par T'ra Saa) en attendant de pouvoir être jugée pour ses actes. Le siège qu'elle laisse vacant au Conseil Jedi est consécutivement offert à Maître Obi-Wan Kenobi.

Si le destin de Depa Billaba suite à l'Ordre 66 et à la Grande Purge Jedi reste inconnu, mais il est probable qu'elle ait trouvé la mort lors de l'attaque menée contre le Temple par Dark Vador.

postée le 05-11-2007 15:09
0 commentaire(s)

 

110 articles  •  page 9 sur 11  •  
  • 1
  • ...
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  •   
      

     


    Aucun lien...

    Avertir l'administration des blogs AW du contenu de ce site
    AnakinWeb décline toute responsabilité quant aux propos contenus dans les blogs.
    © 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW - AnakinWeb France / Lucasfilm ltd.